fbpx

Nutella ne pourra plus jamais faire de pub !

Nutella et d'autres marques ne pourront plus faire de publicité à partir d'octobre au Portugal

Un pays sans pub pour certains produits alimentaires ?

Imaginez un monde sans publicité pour les Petits Princes de Lu, le Cécémel, le Nutella ou encore les Chocapics ? C’est compliqué n’est-ce pas ? Des publicités qui racontent des histoires, qui nous font voyager et auquel on s’attache. Des slogans qu’on a tous retenus lorsqu’on était plus jeune comme : « Chocapic, c’est fort en chocolat».

Mais au Portugal, une loi a été votée pour l’interdiction de la publicité à partir d’octobre. Certains aliments transformés ne correspondent pas aux valeurs nutritives recommandées par la “Direçao-Geral de Saúde” (DGS).

Une loi qui impose une interdiction publicitaire.

L’interdiction de faire de la publicité pour les céréales, les yaourts, les biscuits, les laits chocolatés, pâtes à tartiner, chocolats et autres desserts.  Elle est essentiellement orientée pour des publicités à destination des mineurs de moins de 16 ans afin de lutter contre l’obésité enfantine. Les publicités diffusées dans les cinémas, les réseaux sociaux, certains parcs, la télévision et la radio seront sanctionnées. 

En Belgique, nous n’avons pas encore cette contrainte (ou avantage selon le point de vue). Mais imaginez que cette loi devienne européenne, elle devra être d’application également en Belgique. 

C’est une question qui soulèvera beaucoup de changements dans l’industrie de la publicité et du snacking.

Suivez-nous également sur nos réseaux sociaux pour suivre nos aventures !

FacebookInstagram