fbpx
Préambule :

Cet article est rédigé de manière indépendante et en toute transparence. Il n’est en aucun cas le fruit d’une collaboration rémunérée. La société Lucky Koala est avant tout composée d’une équipe de passionnés par divers domaines dont le jeu vidéo.

La rédaction a testé la démo jouable que vous pouvez télécharger ici : Pc, Mac, Linux

Le site de la société Pantang Studio se trouve ici : https://starflint.com/index.php

Le jeu Starflint, the blackhole prophecy ainsi que tous les éléments qui le compose sont la propriété de Pantang Studio.

Cet article est rédigé par Lucky Koala et est destiné à être lu sur ce site, si vous désirez le partager, n’hésitez pas à la faire au moyen des liens disponibles ci-dessous ou via l’url présent dans votre onglet actif de navigateur. Toute copie/retranscription devra faire l’objet d’une demande par mail à info@luckykoala.be

La rédaction vous souhaite une agréable lecture.

 

Origine de cette épopée intergalactique…

Après 2 ans de travail et grâce à des contributions de plus de 30.000€ récoltées en 2017, l’équipe Stunmason Games a fait peau neuve et est devenue Pantang studio permettant ainsi à de nouveaux associés et partenaires d’embarquer à bord de leur vaisseau.

NDLR : L’équipe est très ouverte d’esprit et facile à contacter ! Vous avez le choix du moyen de contact avec : sur twitter : @Esperiah_ , @PantangStudio ou encore par mail à : contact@pantang.fr

 

Un souhait ambitieux, revisiter le Point’n click

Le Point’n click est un genre à part : mêlant réflexion et phases de jeu riches en dialogues, ce genre donne un sentiment d’immersion profond aux joueurs.

Dans Starflint, the blackhole prophecy, les joueurs ne perdront pas leurs repères car les codes du genre seront conservés mais ils seront surpris par un lot de nouveautés futuristes.

Les chemins de réflexion seront plus fluides et logiques que les Point’n click pionniers de ce genre. Exit la frustration liée à un manque de clarté dans l’assemblage de certains objets, fini les choix de dialogues bien trop complexes qui frustraient plus le joueur qu’ils ne le gâtaient…

Pour résumer, l’équipe soudée de Pantang Studio met un point d’honneur à réaliser un jeu qui les fait rêver et qui vous transportera dans leur univers !

L’accent sera mis sur l’histoire du jeu, les personnages (tous hauts en couleurs), les dialogues dynamiques et les quêtes annexes. Tout cela dans le but de pouvoir y rejouer en fonction de notre choix de héros Trixie ou Flint (le beau gosse).

Un enchaînement d’actions unique vous permettra d’avancer dans chacun des scenarii. Cela vous permettra ainsi de vivre plusieures expériences de jeu en un seul titre. Le Point’n click se réinvente pour plus de légèreté, de plaisir et de jouabilité.

NDLR : Dès les premières secondes de la démo, disponible ici sur PC, Mac ou encore Linux, vous vous retrouvez plongés dans cet univers unique et plein de surprises. Le personnage de Flint est à la fois drôle et dragueur, ce qui donne lieu à une pléthore de situations cocasses. Le plus difficile pour vous ne sera pas de terminer cette démo mais bien de patienter jusqu’à la sortie officielle du jeu. Raison de plus pour aller soutenir la campagne Indiegogo lancée par le Studio !

 

L’aventure Point’n click 2.0…

L’équipe développe des centaines de dialogues en mode « scénette » entièrement doublées et animées dans le style « cutout ». Afin de faire vivre pleinement ces dernières aux joueurs, celles-ci seront entièrement doublées en français mais aussi en anglais permettant ainsi d’y inclure de nombreux clins d’œil culturels. Cela permettra d’autant plus de possibilités de s’éclater en jouant pour les joueurs bilingues.

Afin de rompre avec la tradition, l’équipe en charge du script revisite toutes les mécaniques de jeu et d’action, y incluant une dimension de liberté et de gestion personnalisée inédite.

Les personnages secondaires possèdent également leur histoire personnelle très approfondie, des motivations et des opinions marquées.

Au fil de l’aventure, le joueur se retrouve immergé dans cet univers unique, décalé et captivant. Se contenter de rencontrer quelques PNJ furtivement, s’en faire des ennemis, des alliés ou plus si affinités <3

L’équipe a la furieuse envie de permettre au joueur de vivre pleinement ses désirs les plus fous !

Liberté d’exploration et aventure différente selon ses décisions seront les maîtres mots de cette expédition !

NDLR : Si vous êtes à la fois aventuriers et coquins, vous ne serez pas décontenancés par ce jeu ! La sensation de liberté est bel et bien présente et les choix offerts présentent une belle variété (le jeu est encore au stade de démo mais le potentiel est infini). Sans spoiler, la fin de la démo requerra de la prudence de votre part concernant le volume sonore de votre environnement de jeu, vous voilà averti 😉

 

L’équipe 1.2 (deux et demi…)

StarFlint est développé par l’équipe de Pantang Studio, constituée de Suzanne Masson, Frédéric Masson, Annia Panfiloff et Leandro Ricardo Da Silva, associés dans l’aventure puis assistés par d’autres explorateurs motivés dans les domaines de l’animation, du dialogue, de la traduction, etc.

« Cerise sur le vaisseau », de nombreux doubleurs, streamers, youtubers ont rallié le gâteau spatial de Flint et Trixie, prêtant leurs voix aux différents personnages du jeu dans sa version française. Leurs timbres et leurs intonations ne vous sont forcément pas inconnus, il faudrait trente pages supplémentaires pour intégrer ici leur CV, et c’est un immense plaisir d’être accompagnés dans cette épopée par Maxildan, Nephael, Pierre-Alain de Garrigues, Manuel Ferrara, Bob Lennon, Trinity, GobGG, Yann CJ23, MrBboy45, Benzaie, Artheon, Zankioh, Maghla, Nyo, Tonton… et bien d’autres !

Grâce à leur participation, notre rêve de passionnés devient une joyeuse quête partagée, mise en abyme ultime pour un jeu qu’on a souhaité plein de surprises et humanisé ! Un grand merci à eux !

NDLR : Les doublages dans un jeu de ce type n’ont jamais été aussi qualitatifs en version française. Ayant joué et regardé de nombreux titres du genre, je peux en témoigner. Les youtubers se donnent à fond pour entrer dans leurs personnages, les émotions sont transmises à la virgule près.

Les deux protagonistes de Starflint and the blackhole prophecy, Flint (à gauche) et Trixie (à droite)
Le jeu. Et pitch, c’est tout.

Inspiré par les plus grands classiques cinématographiques des années 80 tels que : Alien ou encore Blade Runner, Terminator ou Star Wars, l’équipe de Pantang Studio a voulu apposer à Starflint leur atmosphère particulière, leurs tons et leurs couleurs.

Starflint, the blackhole prophecy, s’en inspire tout en y déclinant énigmes, sexe et humour faisant de son univers un nouveau repère des jeux-vidéos sci-fi. Starflint se veut donc être une aventure vidéo ludique aussi séduisante qu’humoristique.

D’un côté, nous retrouvons Flint (incarné par Maxildan), contrebandier charmeur et endetté et de l’autre, Trixie (incarnée par Nephael), ancienne agent à la solde d’une méga corporation qu’elle combat désormais, V. Corp.

Rebelle repentie ou héros malgré lui, Trixie et Flint vont évoluer dans un univers extra..extra, peut-être mais surtout extravagant et extra-terrestre où les intrigues liées à V. Corp règnent en maître.

Au lancement, Flint, pour essuyer une dette, est contraint de rechercher le filleul disparu d’un parrain de la mafia. Il rencontrera Trixie, qui enquête précisément sur les disparitions d’enfants.

Ensemble, ils vont devoir unir leurs forces et partager leurs connaissances afin d’avoir une chance de lutter contre le machiavélique Draco Vargas, patron de V. Corp (et incarné par le célèbre Manuel Ferrara). Leurs quêtes leur permettront peut-être de sauver bien plus que des enfants égarés…

NDLR : Cette association de thèmes inédite permet aux joueurs de vivre une expérience unique et trop souvent absente de la sphère vidéoludique. Chapeau bas à Pantang Studio pour leur audace ! Les univers cités ci-dessus sont bel et bien présents en trame de fond avec notamment des clins d’œil à des gros succès de Netflix, des références à la pop-culture disséminées avec parcimonie. Le tout dans un univers cohérent et décalé.

 

Vargas le PDG de V. Corp et l’antagoniste de ce jeu

Explorez l’univers à bord de votre gâteau  vaisseau et déplacez-vous de planète en planète.

Chaque atterrissage vous conduira vers une ambiance singulière, des situations et énigmes inédites donnant lieu à des relations différentes entre le joueur et les personnages rencontrés.

Comme dans la vie (eh oui..) ou comme dans le jeu Faster Than Light (eh oui aussi…) chaque voyage vous mènera vers diverses situations. Celles-ci seront influencées par vos choix et guideront la suite de votre aventure, jusqu’à arriver à sa fin !

Choisirez-vous d’aider, d’ignorer ou encore d’attaquer les vaisseaux ou personnages que vous allez rencontrer et peut-être charmer ? Pour le découvrir…pointez et cliquez-ici !

Test de la rédaction

Les + Les –

Les doublages de qualité :

Un jeu de ce genre n’a jamais été aussi bien doublé. Toute l’intensité des dialogues est retranscrite

Les graphismes :

Le personnage de Flint est réalisé en Cell-Shading et se déplace dans un environnement en 2d très coloré, fourmillant de détails et très cohérent avec l’univers de ce titre

L’Histoire :

La démo jouable possède un énorme potentiel et mettra vos méninges en ébullition. Le scénario quant à lui est bien ficelé

La démo est trop courte :

Oui on en veut toujours plus…

Avec un tel potentiel présenté de façon aussi classe, difficile de ne pas vouloir tester le reste du jeu (toujours en développement et que vous pouvez soutenir en cliquant sur ce lien : https://t.co/aRiWe9Xn7b

L’absence de doublage en langue draconique :

Le fan de skyrim qui sommeille en moi est profondément blessé par ce manque de tact de la part des développeurs. Suis-je le seul à rêver d’entendre Flint nous faire un petit Fus Roh Dah quand il est sur les nerfs…?

 

 

Attendons d’avoir la version finale en main avant d’émettre un jugement. On sait ce que les critiques précipitées donnent comme résultats #NickyLarson..Starflint mérite d’être soutenu et d’être jugé à sa sortie ! Vous n’êtes pas encore convaincus ? La démo est gratuite !

Retrouvez-la ici sur : PC, Mac et Linux